Rechercher
  • Michel Tanguy

Le burn-out, tout comme le coronavirus, est une pathologie de notre civilisation épuisée.

Mis à jour : mars 29

Pour moi le burn-out, tout comme le coronavirus, est une pathologie de notre civilisation épuisée. Puisque l'heure est propice à la lecture, je re-dévore "Global burn-out" de Pascal Chabot. Encore un auteur qui m'a touché par sa justesse et sa vision éclairée dans la compréhension du burn-out. Au-delà des situations individuelles, il met le doigt sur une réalité qui fait froid dans le dos: "le burn-out, cette incandescence du système qui se retourne contre l'individu, est le trouble contemporain. Ce qui affecte certaines personnes consume aussi des parties de la Terre, épuisée elle aussi. Le burn-out est un déséquilibre et c'est pourquoi, sur le plan personnel comme au niveau plus global de nos sociétés, seule une réflexion sur l'équilibre pourra indiquer les issues viables." Je souhaite qu'au moment où la moitié de la planète est confinée, que ce soit l'occasion pour chacun "de revenir du plus loin pour aller au plus près de soi-même." (C.G. Jung)





55 vues

06 59 19 55 54

76 rue de Turenne
75003
Paris

©2020 par Michel Tanguy. Créé avec Wix.com